mercredi 3 septembre 2014

De retour au Rwanda !

Les délégués sont venus du Rwanda, du Burundi, de la RDC et d'Ouganda
 Après un long vol vers Kigali via Amsterdam, me voici de retour au Rwanda ! Mon premier contact dans l’aérogare est avec une femme qui me pointe une espèce de pistolet sur le front ! Après un sursaut, je réalise qu’elle cherche à voir si j’ai de la fièvre… les mesures sanitaires liées au virus Ebola sont prises très au sérieux. Quelques minutes plus tard, me voici avec Yves, Judex et Chemusa en direction du centre Christus où l’assemblée provinciale  va se tenir. Ils sont déjà presque tous arrivés du Burundi, de Goma et de Bukavu pour cette importante rencontre. Malheureusement, il n’y a personne du Kenya… et une religieuse venue d’Ouganda est un bon contact pour rallumer la flamme dans ce beau pays.
L’assemblée va durer trois jours, y compris un temps de formation qui m’avait été demandé sur les éléments de base des communautés Foi et Lumière : leur vie, leurs membres, la responsabilité, les finances… Cela tombe bien car c’est ce qui m’a été demandé en Lituanie en mai et tout est presque prêt ! Je réalise que c’est une demande très fréquente et qu’il faudra beaucoup insister dans les années à venir sur ces éléments fondamentaux de notre mouvement : le plus important est que les communautés soient belles et rayonnantes, qu’elles aient des activités qui leur permettent de s’épanouir ! Tout le reste n’est que service d’accompagnement. Je le répète souvent : « les structures sont au service des communautés et pas l’inverse ! »
Le Père Jean Gasenge
Nous avons la joie d’accueillir le Père Jean Gasenge, celui qui avait accueilli Marie-Hélène et Marie-Vincente à leur arrivée à Kigali en 1982 : elles arrivaient seules du Burundi et n’avaient aucun contact… elles allaient se faire expulser quand la Providence (aidée par la présence d’esprit et le culot de Marie-Hélène !) a mis le père Jean sur leur route ! Il nous raconte ce qui s’est passé à l’époque et j’interviens pour dire que, maintenant que l’histoire de Foi et Lumière a été écrite par Marie-Hélène, les histoires locales doivent aussi rester gravées dans les mémoires ! J'ai aussi la joie de retrouver un autre père jésuite, Martin Mudendeli, que je connais depuis vingt ans ! Il a démarré Foi et Lumière au Kenya, du temps où il était au Hekima College et nous nous sommes revus à de nombreuses reprises ! Dans l’histoire locale de Foi et Lumière au Rwanda, il y a eu aussi l’action de Félicula, décédée en 1989. Le dernier jour, nous irons tous ensemble fleurir sa tombe.
Nous recevons aussi la visite d’une personne, membre du comité national rwandais des personnes handicapées ; ce comité cherche à promouvoir l’inclusion des personnes handicapées dans la société, et à ce titre, coordonne les activités des ministères concernés. Je suis très heureux de l’entendre dire que ce comité est un fruit de Foi et Lumière ! Comme elle nous dit qu’elle nous en est très reconnaissante, je lui demande si une contrepartie possible pourrait être de nous signaler les lieux où il n’y a pas encore de communauté et où cela pourra faire du bien.
Godeberthe, nouvelle coordinatrice de province
Les autres temps de l’assemblée se déroulent sans problème : l’assemblée provinciale définit et confirme les priorités pour la province : entre la volonté de rayonner et de faire grandir le mouvement et celle de consolider ce qui existe, il faudra choisir ce qui est le plus urgent, mais ça sera la mission de la nouvelle équipe provinciale. Je suggère quand même que des bases solides permettraient de mieux rayonner, mais ce ne sont que des suggestions…
L’équipe provinciale est composée de Godeberthe, nouvelle coordinatrice de province et de quatre vice-coordinateurs : Agnès (Burundi), Julienne (RDC), Lin et Jeanne d’Arc (Rwanda). Les cinq sont tous des parents : Bébé, Cosette, Petit Papa, Georges et Didier sont très fiers de leurs parents ! Didier, que j’avais rencontré en 1996, est maintenant aussi grand que moi ! Le Père Guillaume continue d’être l’aumônier provincial, un très bon soutien ! Pendant toute la durée du discernement et des élections, les personnes handicapées ont été prises en charge par Yves qui leur a fait réaliser un très beau panneau, plein de couleurs !
La nouvelle équipe provinciale













Le programme prévoit des contacts avec l’archevêque de Kigali (mais l’archevêché étant tout proche du palais présidentiel… seuls cinq personnes peuvent passer le contrôle de police, alors que nous sommes venus à plus de trente !), et avec Monseigneur Smaragde Mbonyintege, évêque de Kabgayi et président de la conférence des évêques du Rwanda. Il nous reçoit tous ! et il est été extrêmement chaleureux et plein d’humour. Il nous dit qu’il connait bien Foi et Lumière, qu’il a rencontré Jean Vanier… mais qu’il ne voit pas souvent les communautés ! Les deux évêques ont reçu chacun un exemplaire du livre de Marie-Hélène et un carnet de route.
Monseigneur Smaragde Mbonyintege
En repartant, je me dis que ce fut une très belle rencontre, j’ai été très heureux de revenir dans ce pays où je suis déjà venu trois fois et où j’ai beaucoup d’amis. Nous avons été heureux de nous retrouver et le jour de mon départ, ils étaient neuf avec moi à l’aéroport et ils n’avaient qu’une question : « quand vas-tu revenir ? » Oui, je reviendrai !

L'album souvenir
Les photos

Aucun commentaire: